Leadership éthique et comportement non éthique sur le lieu de travail.

Sous la direction de M. Jean-François Amadieu (PRISM Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Les scandales éthiques commis au cours de la dernière décennie par des entreprises, qu‘ils soient de la part des leaders ou des collaborateurs, ont attiré notre attention sur le fait que la mauvaise compréhension de l‘éthique par les leaders pourrait menacer la survie des entreprises. À travers cette recherche doctorale, nous avons l'intention de contribuer à la littérature sur le leadership éthique en nous concentrant sur les caractéristiques spécifiques d'un leader éthique et sur la façon de lier "leadership" et "éthique" dans le contexte organisationnel.

Notre problématique répond à plusieurs questions à la fois théoriques et pratiques. D'abord, théoriquement, notre recherche a pour objectif de fournir une meilleure compréhension des pratiques de leadership en s'appuyant sur des bases éthiques pour véhiculer des pratiques plus responsables. Ainsi, nos recherches donnent une vision plus explicite de la relation très étroite entre éthique et leadership. Au-delà des théories de leadership, il nous semblait important de nous pencher au plus près des réalités du terrain et de mettre en lumière le comportement éthique bien connu des chercheurs en sciences de gestion.

À travers une méthodologie de recherche exclusivement quantitative, appuyée à la fois sur une méta-analyse et une recherche empirique mobilisant 255 répondants, nos résultats soulignent une forte influence du leadership éthique sur le comportement non éthique sur les lieux de travail. Également, les résultats suggèrent que la lutte contre les comportements non éthiques passe par un climat organisationnel éthique mais aussi par des individus prédisposés à faire un choix approprié face aux dilemmes éthiques.

 

Mots clés : Leadership éthique, comportements non éthique, éthique des affaires, identité morale, climat éthique